Liste Rouge des Charophytes de Suisse

Contexte de la recherche, objectifs du projet

Sous l’influence de l’eutrophisation généralisée des eaux qui a marqué les années 1950- 1980, les Charophytes ont subi de grandes pertes. Le projet a pour but de réaliser une première Liste Rouge des Charophytes à l’échelle suisse, en prenant en considération les nouveaux critères définis par l’Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN (2001, 2003). Ces critères ont été adoptés par l’OFEV dans le cadre de la stratégie de réactualisation des Listes Rouges nationales. La Liste Rouge des Charophytes est élaborée sur la base de données nouvelles collectées lors de prospections in situ sur des sites sélectionnés par un plan d’échantillonnage stratifié et celles plus anciennes, réunies dans la Banque de données Charophytes du Laboratoire d’Ecologie et de Biologie Aquatique.

Un master MESNE (Boissezon 2008) a été réalisé en relation avec ce projet, avec pour objectif la modélisation des préférences écologiques de quelques espèces.

Mots-Clés

Charophytes, Macroalgues, échantillonnage stratifié, évaluation du degré de menace, critères de l'IUCN, distribution, biogéographie, altitude, niveau trophique, ré-échantillonnage

Financement

Confédération Suisse, Office fédéral de l'environnement (OFEV)

Synthèse des principaux résultats 

Les résultats sont accessibles en ligne sur le site de OFEV.

 

Nitella gracilis entier

Quelques belles découvertes, comme cette Nitella gracilis, que nous avons collectée en 3 localités du pays seulement.

 

Nitella opaca 1

Nitella opaca a été trouvée dans une vingtaine de localités; ici un pied mâle avec les anthéridies bien visibles.

 

Nitella opaca 2

Nitella opaca, pied mâle (gauche, anthéridies oranges) et femelle (droite, oospores mûres sombres bien visibles)

 

top